RDC: « Kagame a mis en place un régime de terreur et un État voyou qui vit des richesses du sang du peuple congolais » Mboso balance à Kagame

Les deux chambres du parlement congolais ( l’Assemblée nationale et le Sénat) ont procédé ce mercredi 15 mars 2022 à l’ouverture de la session de Mars.
Dans son discours d’ouverture, le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso a évoqué la situation de l’Est de la République démocratique du Congo qui demeure alarmante.
Selon lui, le président rwandais a mis en place un régime de terreur qui vit des richesses du sang des congolais.

 » Kagame a mis en place un régime de terreur et un État voyou qui vit des richesses du sang du peuple congolais, se faisant même classer sans honte ni vergogne parmi le premier producteur de coltan du monde alors qu’il n’a pas ce type de minerais sur son territoire. » A-t-il déclaré avant d’ajouter :
« Le Rwanda tue au Congo et Kagame défie toute la communication internationale en dépit de toutes les condamnations des pays partenaires de notre pays. »

Par ailleurs, Christophe Mboso a annoncé plusieurs reformes prioritaires notamment dans le secteur de la défense nationale et de la justice afin de faire face notamment au défit sécuritaire en RDC.

Le speaker de la chambre basse du parlement a tout de même félicité le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi pour tous les efforts diplomatiques, lesquels ont permis de lever les voix pour condamner les crimes commis en RDC par le Rwanda durant une vingtaine d’années.

Notons que, cette session ordinaire ouverte à Kinshasa, est essentiellement consacrée au contrôle parlementaire et aux réformes législatives.

Rédaction/zoometrezoom.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 27 =