RDC: Julien Paluku reste dubitatif sur le retrait du M23, voici une part de ses raisons

Invité de l’émission « dialogue entre congolais » sur la radio Okapi, le ministre de l’Industrie Julien Paluku a évoqué les enjeux de la guerre de l’Est de la République Démocratique du Congo notamment.

L’ancien gouverneur du Nord-Kivu reste dubitatif sur le retrait des rebelles du M23, tout en croyant que la RDC devrait se préparer à la guerre tant que l’agresseur voudra remettre sa main dans les mines congolaises.

« Si je reste dubitatif, on doit s’interroger si réellement le pays qui nous agresse va cesser de mettre ses griffes sur la richesse congolaise. Quand on sait qu’en 2022 par exemple, il a engrangé des recettes d’ordre de 1,7 milliards de dollars américains seulement dans le secteur minier », a révélé Julien Paluku.

« Il y aura la chute de l’économie rwandaise parce qu’il y a une perte vertigineuse de 1,7 milliard de dollars comme recette engrangée par ce pays à la suite de la contrebande minière dans l’Est de la RDC », poursuit-il.

« Et si on le prend ainsi et donc la RDC devra se préparer en conséquence en ne considérant pas que les forces kenyanes, burundaises, angolaises constituent la solution parce que moi je prend cela comme une force cosmétique et que le problème est de fond », a conclu Julien Paluku.

Sur ce, la RDC devrait comprendre que la trêve qui s’observe ces derniers jours sur les lignes de front peut constituer un moyen de réorganisation des forces qui l’agressent pour contre-attaquer demain, d’après Julien Paluku.

Rédaction/zoometrezoom.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 2 =