Lualaba : Tension entre jeunes, trois camps ennemis se heurtent sur le chemin de la CNDH

C’est l’heure du cessez-le-feu au sein des mouvements associatifs des jeunes de la province du Lualaba.
Le climat d’avant présageait un chaos sans nom. La Commission Nationale de droit de l’homme a apaisé les ardeurs des antagonistes.
Arthur Kabulo a prêché la paix aux trois groupes juvéniles en froid. Le camp Tresor Mahamba, la structure union des jeunes Katangais et le RJTLU voilà ce trio qui se regardait en chat et souris et aujourd’hui, les leaders de ces mouvements ont donné raison à la paix.
Désormais, sous la médiation du représentant de la CNDH Lualaba, ils ont paraphé un acte d’engagement d’œuvrer pour la paix.

Rédaction/zoometrezoom.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 1 =