Lualaba: Deux ans après sa disparition, le cœur de Michel Kouvas se réincarne en une personne

Une messe d’action de grâce a été dite, ce vendredi 24 février 2024, à la cathédrale sainte barbe et saint Éloi de Kolwezi, en marge du deuxième anniversaire du décès de Michel ILUNGA Kouvas. Bijou Kabwita, commissaire générale en charge de l’entrepreneuriat et PMA a pris part active à cette messe en mémoire de son regretté frère. Bijou Kabwita pérennise l’idéologie Kouvas

Dans une attitude de méditation, Bijoux Kabwita participe religieusement à la messe d’action de grâce dite en mémoire de son regretté frère, Michel ILUNGA Kouvas, parti dans l’au-delà, il y a maintenant deux ans.
La tristesse ne tarde pas à se dessiner sur le visage de la commissaire générale du gouvernement en charge de l’entrepreneuriat.
Au côté de la veuve et de centaines personnes, Bijoux Kabwita a assisté à toutes les étapes de la messe dite par l’abbé Eustache Tshikalu.

Au sortir de la cathédrale, Bijou Kabwita est accueilli chaleureusement par les vrais amis de son frère biographique, les femmes de troisième âge. La communion etait fraternelle.

Pour bijou Kabwita, membre d’honneur de la fondation Que dit la loi,Kouvas était tout pour elle et pour toute la famille. L’initiateur du parti politique ACJD n’est plus, cependant, il se perpétue autrement. En Bijou Kabwita.

Les Kouvas en miniature prennent le bus, direction le cimetière cité des anges. La patronne de l’entrepreneuriat partage la gerbe de fleurs avec madame chou Kouvas. L’émotion est grande.

Devant la tombe de frère , Bijou Kabwita est insaisissable. D’une voix tremblante, elle fait parler son cœur, en implorant l’accompagnement de son frère parti dans l’au-delà.

La cérémonie de gerbe des fleurs clôturée, Maître Antoine Kalima, l’excellence Bijou Kabwita et madame chou Kouvas, les vrais élèves du maître ne veulent pas quitter la dépouille de leur idole. Signe d’un attachement sans condition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =